Souffrez-vous de sécheresse oculaire?

Vos yeux sont rouges ou irrités? Vous avez des sensations de picotement ou de brûlure, ou même des écoulements? L’impression qu’un grain de sable est perpétuellement logé dans votre œil? Vous faites peut-être partie du 25% de la population qui souffre de sécheresse oculaire, une affection dont les symptômes peuvent être très faibles et occasionnels ou, au contraire, très graves et chroniques.

Chez Zieuté, nos professionnels de la santé oculaire disposent de technologies de pointe qui permettent de poser un diagnostic fiable et précis de la sécheresse oculaire afin de vous proposer un traitement rapide et efficace, adapté à votre condition.

Découvrez
Lipiflow

Play Video

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire?

Il s’agit d’un problème médical qui survient quand l’œil ne produit pas suffisamment de larmes –ou quand les larmes produites ne sont pas d’assez bonne qualité pour nourrir la surface oculaire et la garder bien lubrifiée ou encore qu’elles s’évaporent trop rapidement – ce qui crée une sensation d’inconfort chez le patient. Les larmes sont essentielles à la santé oculaire générale et c’est lorsqu’elles sont inadéquates que les yeux deviennent secs. Même si la sécheresse oculaire est multifactorielle, il va sans dire que l’augmentation de cas dans la population est en partie due, entre autres facteurs, à l’utilisation accrue d’appareils électroniques au quotidien.

Les facteurs de risque

Voici les principaux facteurs de risques associés à l’apparition d’un problème de sécheresse oculaire :

  • L’âge : Les signes augmentent graduellement avec l’âge
  • Le sexe : Les femmes sont 1,75 fois plus touchées par les symptômes de la sécheresse oculaire que les hommes
  • L’environnement extérieur et de travail : Pollution atmosphérique, vent, faible humidité, climatisation et chauffage, haute altitude
  • Le mode de vie : Le port de lentilles cornéennes, l’utilisation intensive d’appareils numériques, autant pour le travail que pour les loisirs
  • Les problèmes de santé : Les maladies auto-immunes et inflammatoires (lupus, polyarthrite rhumatoïde), le syndrome de Sjögren, la rosacée (80 % des gens atteints présentent des manifestations oculaires), le diabète, la dépression, les troubles hormonaux (postménopause, acné)
  • La prise de certains médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques, diurétiques, gouttes contre le glaucome, hormonothérapie)
  • Une chirurgie oculaire (cataracte, réfractive, chirurgie des paupières)
  • Une carence en vitamine A
  • Un historique d’herpès oculaire ou de zona ophtalmique
Play Video

Personnes à risque de souffrir de sécheresse oculaire

Symptômes de
la sécheresse
oculaire

Les symptômes courants de la sécheresse oculaire

Divers symptômes sont associés à cette maladie dégénérative, même s’ils peuvent apparaître de façon progressive. C’est ce qui peut parfois nuire à l’établissement d’un diagnostic précoce. N’attendez pas d’avoir tous les symptômes ou des yeux secs qui nuisent à vos activités quotidiennes avant d’aller consulter – informez-vous dès aujourd’hui auprès de votre optométriste.

  • Sensation de sécheresse et démangeaisons
  • Sensation de brûlure
  • Larmoiement
  • Rougeur et irritation des yeux
  • Difficulté à porter des lentilles cornéennes
  • Yeux sensibles à la lumière ou au vent
  • Yeux qui fatiguent plus vite
  • Vision trouble ou fluctuante
Play Video
Plusieurs symptômes et inconforts grandissants sont de réels indicateurs de sécheresse oculaire.

Parlez-en à votre optométriste lors de votre prochain rendez-vous!

Abonnez-vous à notre infolettre!